tenir le mur

registre moderne : 7 fréquence : 7

tenir le mur

locution

S'ennuyer, être inactif, désoeuvré, ne rien faire, traîner dans les rues

Synonyme : faire (ne rien), ne pas travailler, chômer, chômage

Usage : cité, banlieue, djeunes

2008 Adam c'est un hétiste, version française […] « Celui qui tient le mur » (arabe). On appelle hétistes, ceux qui ne font rien de la journée… sauf tenir les murs. 2008. Kiffer sa race 1999 la semaine dernière, un cameraman de la TV est venu demander aux jeunes qui tiennent les murs s'il pouvait leur poser des questions. 1999. Boumkoeur 2003 sort et tu véra les blédards qui tiennent les murs du matin au soir au bas des HLM a croire qu'ils tiennent le mur pour pas que le batiment tombe 2003. À propos des blédards 1998 ils « tenaient les murs » à force de s'y appuyer, debout, des mois, à ne rien faire 1998. Les combines des voleurs et comment s'en défendre 2003 les garçons passent leur journée, désoeuvrés, à « tenir le mur » comme on dit chez nous 2003. Dans l'enfer des tournantes 2011 Faute d'embauche, il lâche son BEP et commence à « tenir le mur » : il reste à la cité sans rien faire. On lui propose des plans, des « trucs sûrs ». 2011. Dans la peau d'un maton <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 129