cuir

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 2 fréquence : 7

cuir & faire un cuir n.m.

Faute de prononciation, faute d'orthographe en parlant, liaison vicieuse entre la finale d'un mot et le commencement du mot suivant (ce n'est pa-ta moi)

1867 Inutile de dire que les pataquès et les cuirs de l'improvisateur n'atténuent en rien l'admiration de ceux qui l'écoutent. 1867. Les Malfaiteurs 1937 Brutes béates!… accroupies dans les consonances !… De cuirs en velours vous monterez au ciel ! 1937. Bagatelles pour un massacre 1947 Le représentant communiste n'est pas né orateur ; il fait même de nombreux « cuirs » – répétant à plusieurs reprises les Z hongrois 1947. Mon journal dans la drôle de paix 1861 Il lui était impossible de lier deux mots sans faire ce qu'on appelle, en termes vulgaires, un cuir ou un velours 1861. Le chemin de l'épaulette - Histoire de l'enrôlé volontaire <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 980