chauffer

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 10 registre moderne : 10 fréquence : 35

chauffer & chauffer qqchose ; se faire chauffer v.tr.

Idée de captation : prendre, surprendre, découvrir, arrêter qqun ; prendre, saisir, voler, dérober ; se faire surprendre, se faire prendre ALL : festnehmen

Synonyme : arrêter, arrêté, se faire arrêter, interpeller, se faire prendre, voler, dérober, prendre indûment

1925 le mécano, y a des chances pour qu'il ne se la laisse pas chauffer par Flippe 1925. L'Equipe 1927 Le type qui a chauffé vot' tocante est un pauv' diable dans la mistoufle, si je le désintéresse, il rendra l'objet 1927. Les Pieds-Nickelés en Amérique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) 1918 Faut-il qu'ils soient sans coeur tout de même, ces mufles de Boches ! ils m'ont chauffé ma musette où j'avais mis mon frichti ! 1918. La belle défense du château de Grivesnes 1919 Nous partons illico, presto, subito et nous chauffons un prisonnier 1919. Les zouaves à Coeuvres 1919 Quel succès pour eux ! car je ne serais pas surpris que tout ce barouf ait été monté pour « chauffer » une section de repérage par le son 1919. Le repérage par le son 1954 ce pouvait aussi bien être ceux qui lui avaient chauffé la chignole qui étaient en rapport avec la fameuse bonne femme à qui le flic faisait allusion. 1954. Le jaguar ne pardonne pas ! (Pitiless) 1954 il parvint à s'approcher suffisamment du zèbre et à lui chauffer son tromblon. 1954. Le jaguar ne pardonne pas ! (Pitiless) 1917 Pannechon fouille dans une des vastes poches cousues aux pans de sa capote, en sort une tranche de viande énorme […] et me dit : « J'y ai tout d'même gentiment chauffé un d'ses biftecks à c't'andouille. […] » 1917. Nuits de guerre (Hauts de Meuse) 1915 J'y ai chauffé sa trompette à l'aut' outil. 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard 1915 Oui, mais un revolver, ça fait du bruit… […] Ce n'est pas le moment de se faire « chauffer »… 1915. Les poilus de la 9e 1915 Vois-tu que nous nous fassions «chauffer» par les Boches, c'est ça qui ne serait pas drôle… Moi, plutôt que d'être fait prisonnier, j'crois que j'aimerais mieux me coller une balle dans la tête… 1915. Les poilus de la 9e 1915 on nous a « chauffé » pardon, on nous a « fait » not' voiture. 1915. Les poilus de la 9e 1915 je puis apercevoir mes infortunés compagnons […] qui ont été faits prisonniers, eux aussi. Je ne comprends toujours pas ce qui est arrivé, mais qu'importe… Ce qu'il y a de certain, c'est que je suis pris, que je me suis fait « chauffer » bêtement. 1915. Les poilus de la 9e 1953 Un d'ces quatre, disait Lepage, on te chauffera encore tout ton packson de journaux, et nous on s'gondolera un coup d'plus 1953. Allons z'enfants 1888 Qui m'a cor' chauffé le mien ? 1888. Le train de 8 h. 47 1909 la p'tit' mère, vous êtes gironde… chauffez mon aileron. On va en suer une 1909. Ribouldingue se marie, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) 1909 On va pouvoir les basarder un bon prix, mais pas dans c'pat'lin… on s'f'rait chauffer 1909. Ribouldingue se marie, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) 1910 nos lascars ont eu tout l'temps de s'esbigner et pour les chauffer à présent, c'est comme un rêve 1910. À la conquête du Pôle Nord, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) 1911 là-haut ils risquent de chauffer une insolation 1911. Les Pieds Nickelés voyagent, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) 1903 Faut-il être gourde pour se faire chauffer trois semaines avant que mon homme s'en aille au service. 1903. Les enracinées 1903 Maintenant, c'est « barré » pour se bavarder [sic] entre nous, la « Taupe » chauffera tout ce qu'on s'envoyera. Je me doutais du coup, je te l'ai dit dans le dernier bifton. 1903. Les enracinées 1912 des apaches ont profité de ma cuite pour me chauffer mon morlingue avec ma paye que j'avais mise dedans 1912. Les Pieds Nickelés ministres, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) <22 citation(s)>

On dit 'se laisser brûler' la politesse, par qqun qui part en vous devant de l'argent ; se laisser brûler, battre à la course, donc décevoir : se faire chauffer une idée, une affaire : se la laisser prendre ; et il y avait aussi les chauffeurs (AYN) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 714