téton

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

fréquence : 20

téton & teton ; têtons n.m.

Seins ; bouton de sein

Synonyme : seins Usage : érotique, sexualité, anatomie

1889 deux superbes tétons surtout, d'une neige éblouissante, qui flottent sur l'eau, couronnés de deux belles roses épanouies, comme il n'en éclôt pas sur les plus beaux rosiers de son jardin 1889. Il ne faut pas jouer avec le feu. Pièce en un acte et quatre tableaux (dans Théâtre naturaliste) 1872 s'être écrasé le nez dans les tétons d'une Nanette 1872. Les étapes d'un réfractaire : Jules Vallès 1800 déjà ils apercevaient de loin à une des fenêtres du chaste couvent une ex-beauté qui montrait aux passants les trois quarts de ses flasques tétons 1800. L'enfant du bordel 1790 Voyons la gorge. –Mes tétons ? Oh ! qu'à cela ne tienne. Tiens, examine, tâte. Eh quoi ! tu recules ? –Oh ! bienheureux saint Bruno ! quels tétons flasques et flétris ! Ils sont comme les besaces des frères mineurs conventuels. 1790. Le courrier extraordinaire des fouteurs ecclésiastiques, ou Correspondance intime, secrète et libertine de quelques prélats de qualité, de plusieurs prêtres paillards et d'un certain nombre de prestolets luxurieux 1921 Elle avait passé son bras gauche autour de la taille de Coralie et, de la main, lui enfermait un téton dont son doigt titillait la pointe. 1921. La femme aux chiens 1725 Tonton ? Titon tantôt t'a tâté tes tetons 1725. Le Vice puni, ou Cartouche, poëme <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 715