clouer le bec

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1886 registre moderne : 5 fréquence : 18

clouer le bec & clouer son bec ; se clouer le bec locution

Faire taire, imposer silence, se taire (généralement par argument péremptoire) ; faire forte impression (et faire taire)

Synonyme : taire, se taire, faire taire

1886 je levais mon chapeau, on me l'a renfoncé sur les yeux et on m'a cloué le bec 1886. L'Insurgé (Jacques Vingtras - III) 1957 il avait vu et remarqué des choses interdites et on lui a cloué le bec 1957. Les eaux troubles de Javel 1974 Comme j'accuse le brigadier de m'avoir mitraillé sans sommation, il me cloue le bec en répondant : –Pour la racaille comme toi, nos balles ne sont pas numérotées. 1974. Ancien détenu cherche emploi 1997 des particules, tous ! c'est ça qui lui en imposerait, à Chausson, qui lui clouerait le bec ! 1997. L'aveu différé <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 272