crève-la-faim

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 4 fréquence : 11

crève-la-faim & crève-faim ; (crêve-faim)

Misérable, miséreux, qui n'a rien à manger, canaille

Synonyme : misérable Morphologie : mot composé

8719.jpg: 413x539, 45k (06 juillet 2011 à 18h50)

1886 beaucoup de ces crève-la-faim ont lu Proudhon et pesé Louis Blanc 1886. L'Insurgé (Jacques Vingtras - III) xxxx L'heure va sonner dictant ton destin, / Espère bientôt, en la délivrance / A la liberté pour les crêve-faim xxxx. Le monde travailleur (air : Noël des Gueux), dans Cahier manuscrit de chansons 1892 Entrez vagabonds, mendigos et crève-la-faim, on vous a coffrés en deux tours de bras, on vous jugeras en deux tours de loi 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique 1870 Les ouvriers, c'est tout de la canaille, des crève-la-faim, de la viande à canon 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être 2000 Depuis l'homo sapiens, pour les crève-faim de tout poil, le besoin de bien manger est une nécessité biologique, un lien d'exigence à la vie. 2000. Le portail <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 786