sauter

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 5 fréquence : 10

sauter

Perdre sa place, être viré, être renvoyé (d'un poste à reponsabilité) ; virer, renvoyer

Synonyme : renvoyer, renvoyé, congédier, congédié

1985 Entraîné malgré lui dans l'affaire Markovic, il avait vu autour de lui ses collègues sauter les uns après les autres, déplacés ou virés selon les cas 1985. Un flic de l'intérieur 1937 Ford qui les a en horreur, il a fallu qu'il ferme sa gueule, pourtant bien puissante. Il allait sauter dans les huit jours ! 1937. Bagatelles pour un massacre 1886 Les cagots de la Faculté, le proviseur et l'aumônier du collège ont décidé que je sauterais 1886. L'Insurgé (Jacques Vingtras - III) xxxx C'est vrai, il y a des similitudes avec le Watergate. Quant à savoir si Villepin risque de "sauter", on devrait le savoir dans les heures à venir. On sait déjà qu'à l'Elysée, ça cogite ferme (notes personnelles) 2006 il existe au sein des AEF un petit groupe d'enquêteurs, baptisé le «groupe Chirac», officieusement chargé d'éviter au président de sauter sur un scandale politico-financier 2006. Place Beauvau - La face cachée de la police 1978 il faut sortir d'un milieu où l'on peut être surveillé. […] Et en plus, ma situation est très difficile parce que je me suis casé avec un des plus grands décorateurs. Je ne peux donc plus me permettre de me faire remarquer. Sinon, je saute. 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 486