boîte

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 7 registre moderne : 8 fréquence : 42

boîte & en b. ; à la b. ; coucher à la b. ; fourrer à la b. ; mettre à la b. ; fourrer en b. ; ficher à la b. ; flanquer à la b. ; mettre en b. ; être en b. ; ramasser de la b. ; bouffer de la boîte ; manger de la b. ; boulotter de la b. ; aller en b. n.f.

Salle de police, prison ; mettre à la salle de police ; subir de la salle de police, coucher à la salle de police, être sanctionné et mis en cellule ; envoyer au Dépôt ALL : Kaserne, Gefängnis / ANG : prison

Synonyme : emprisonnement, emprisonné (être), être mis en cellule, prison, salle de police, consigne Usage : militaire, guerre

1905 Ah ! si, que j't'aime !.. Mais j'voudrais quand même pas ramasser d'la boîte ! 1905. Un vieux bougre 1904 J'ai bien envie de les flanquer à la boîte ! 1904. La Maison Philibert 1896 Il faudrait voir, dit-il, à trouver un moyen de me faire repousser du cresson sur la fontaine, parce sans ça l'capitaine, qu'est un homme d'attaque, est capable de me condamner à la boîte jusqu'à perpète 1896. Le sapeur Camember 1899 Il avait été mis à la boîte 1899. Les Mémoires de M. Goron - Haute et basse pègre 1910 Fourrez-moi ce carnaval à la boîte ! 1910. Contes de l'étape 1910 toi, p'pa, tu t'en fiches !… C'est pas toi qui fera le clou à ma place si je rentre au quartier sans uniforme ! Qué pochetée de métier tout de même !… C'est moi que j'vas bouffer de la boîte, et pourtant c'est pas moi que j'suis fautif ! 1910. Contes de l'étape 1889 La « grosse caisse », c'est, en argot militaire, la prison, par opposition à la « petite caisse », autrement dit : « la boîte » 1889. Le soldat Chapuzot 1889 Si l'adjudant-major de semaine arrivait pendant ce festin illicite, Fricotard et son aide auraient de la boîte ; quant à Binochon, il aurait de la prison, pour le moins 1889. Le soldat Chapuzot 1890 je rejoindrai tout à l'heure, avec plaisir, la 'boîte' dont je suis sorti hier et où je dois rentrer bientôt, le rapport me portant ce matin huit jours de prison 1890. Biribi 1898 Savez pas qu'la guerre est déclarée !… Bouffer d'la boîte !… bouffer d'la boîte à vous en faire crever, nom de Dieu ! 1898. Bistrouille en Cour d'Assises ou le cadavre ambulant. Contes du Petit Pioupiou (5e série) 1915 Enfin, dit le capitaine, il y a un règlement, et je suis forcé de te fourrer en boîte. 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard 1888 Et, tout de suite, la danse commençait, la manne céleste des nuits de boîte et des basses corvées à la queue leu-leu 1888. Le train de 8 h. 47 1897 –Cré bon sang dé bon sang ! N... de D... d'sale fourbi d'métier ! Qué v'là encore quatre jours dé boîte à tirer 1897. Les aventures du major Croustignac. (n°5) 1911 ne pouvant s'empêcher de rouspéter quand on le faisait pivoter ainsi qu'un bleu, il récoltait de la boîte et des corvées comme s'il en pleuvait 1911. Le retour de Manounou, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) <14 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 439