savoir y faire

registre ancien : 7 registre moderne : 5 fréquence : 19

savoir y faire & ≠ ne pas savoir y faire locution

■ Savoir s'y prendre, connaître le métier, la chose en question ; ■ (spécialement) homme ou femme qui a des talents au lit ; ≠ être incompétent, ne pas connaître la bonne méthode

Synonyme : compétent, avoir le savoir-faire

1912 Mais la véritable entôleuse procède plus adroitement et plus grandement. C'est généralement une Méridionale âpre et roublarde, Gasconne, Marseillaise, Toulousaine, qui « sait y faire » et ne s'attaque qu'au « miché » sérieux, au « vieux passionné » cossu. Ce genre d'entôlage se pratique à deux, quelquefois trois complices. 1912. Les plaies sociales. La Pègre 1917 Tiens, vise-moi c'te barbaque, si c'est beau ! saisie en d'sus, pas d'trop, pas d'moins, et rose en d'dans… Sans m'vanter, mon gros, quand j'veux, j'sais y faire. 1917. Nuits de guerre (Hauts de Meuse) 1915 on traversa la délicieuse Touraine, où les châteaux avaient l'air de s'être alignés pour ces premières victimes de l'ennemi. Le boueux en fut ému. Il soupira : « On savait y faire, dans la bâtisse, au Moyen Âge ! » 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard 1911 Ah ! la petite morue, elle a su y faire pour m'y mettre encore mieux dans bois ! 1911. Le journal à Nénesse 1977 Merde alors, trente piastres pour une passe ! Si encore elles savaient y faire. 1977. Faut pas rire avec les barbares <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 256