pot

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

fréquence : 44

pot & prendre un pot ; boire un pot ; payer un pot ; se payer un pot ; faire un pot ; offrir un pot ; pot d'adieu n.m.

■ Verre, consommation ; boire un verre ; invitation à boire, offrir à boire pour fêter qqchose ; boire ensemble ; fait de boire ensemble, au travail, pour fêter qqchose ; ■ ancienne mesure de capacité = 2 pintes, bouteille de 46 cl, verre ; type de bouteille ; à Lyon, petite bouteille de vin

Synonyme : verre (à boire), quantité (de liquide) Usage : alcool, ivrognerie, boire

1982 On disait bien autrefois en parlant d'une petite bouteille de vin servie dans un bistrot : une « fillette » en Anjou, un « pot » à Lyon, une « chopine » à Paris, une « tarsière » à Limoges, un « mesuron » dans les Hautes-Alpes. Vous ne voudriez tout de même pas que les mêmes mots signifient les mêmes choses du nord au sud et d'est en ouest ! 1982. La vapeur 1943 Venez donc m'expliquer cela chez moi. Je prépare un bon pot 1943. 120, rue de la Gare, dans Les enquêtes de Nestor Burma et les Nouveaux mystères de Paris 1968 je n'aime pas les […] pailles pour vider un pot 1968. Le terminus des prétentieux 1942 Je t'attendrai en face, au bistrot, on prendra un pot. Un pot, à Lyon, c'est un verre de vin. 1942. Le bouquet 1984 Yolande va se marier. […] Elle fait un pot pour l'occasion 1984. Maîtresse à Belleville 1999 À Brest, sur le « porco », on m'a vite adopté, je suis de tous les pots (lourde charge) et de toutes les réunions. 1999. L'abeille d'Ouessant 1970 Tu veux boire un pot ? –Oui, ce n'est pas de refus, un grand crème. 1970. La drogue. Drogues et toxicomanes 2006 Aux yeux de leurs collègues, les récompensés seraient tous des pistonnés. Plutôt que de passer pour des « jaunes », les bénéficiaires de la prime préfèrent le plus souvent la reverser dans une cagnotte du service qui sert à organiser les « pots ». 2006. Place Beauvau - La face cachée de la police 1990 L'après-midi, il y avait eu un pot à la Division pour une autre belle affaire que nous venions de clouter […] Le pot s'était fini sur le tard et certains étaient partis pour un dégagement qui s'annonçait féroce. 1990. L'étage des morts 1998 Réfléchissez, c'est ma ligne directe, téléphonez-moi la semaine prochaine… on pourra toujours prendre un pot. 1998. Trente ans de sursis 2003 [Après chaque grosse affaire] le patron savait se conduire, il avait des fonds pour ça. Il faisait un pot avec whisky, ricard, cochonailles. 2003. Entretien réalisé par F. Liaigre en mars, avril et juin 2003, dans Les récits de vie de policiers 2004 Il n'eut même pas droit au pot d'adieu traditionnel. Et le régiment perdit l'un des rares officiers qui était fait pour cette guerre-ci… 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne 2011 Oh moi, j'ai un peu bu, je crois. Il y avait un pot, au bureau. 2011. La nuit du vigile <13 citation(s)>

Fait partie du langage de l'avioneur comme cette autre expression : « Boire un pot ». Et c'est généralement en « buvant un pot » qu'on « discute le coup ». « Discuter le coup », c'est parler d'aviation. (GMIG1943) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 343