angliche

date : 1861 registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 34

angliche & Angliche ; engliche ; Engliche ; english ; English ; ingliche n.

Anglais, anglais ; langue anglaise ; (étranger, homme dur) ALL : Engländer

Synonyme : Anglais, anglais Morphologie : -iche, -biche

1914 La seule impression d'Angleterre qu'elle communiqua fut celle-ci : « Ah ! ce que ça peut vous faire drôle, d'entendre tout le monde causer angliche ! » 1914. Mauviette, dans Racaille et parias 1957 Quand elle jacte sa voix n'a qu'une légère trace d'accent et son engliche est aussi régul que celui de n'importe quel branque diplômé de l'Université. 1957?. Dix ans de frigo 1977 Quand c'est traduit de l'anglais, c'est fini. Vous me verrez pas acheter un livre comme ça. Traduit de l'américain, traduit de l'anglais, il y a des personnages, faut que tu les inscrives d'abord, après tu t'en recules : tu peux lire. Et alors, c'est des noms angliches hein ! 1977. Une vie de cheval 1938 Pourquoi qu'on les reconnaît si bien les Engliches et les Américaines avant même qu'elles vous jettent leur accent à la tête ? 1938. Moi, un nain 1950 Entre temps nous nous étions réconciliés avec les Engliches. 1950. Monsieur Paul 1915 Ah ! ils ont tout ce qu'il leur faut, les English, et ils sont équipés, faut voir. 1915. Les poilus de la 9e 1947 Au fond, on se foutait du Maréchal autant que de de Gaule, des Boches autant que des Yankees ou des Angliches, des Youpins autant que des calotins 1947. Fleur-de-Poisse 1905 Quand tu m'as parlé, ça m'a fait plaisir, parce que t'as le genre anglais… Moi, je les gobe, les Angliches 1905. Le Tigre & Coqueliquot 1903 Et puis les « English » sont toujours blindés et on peut les barbotter sans rien risquer. Moi qui te parle, un jour à Londres, dans un endroit qu'on appelle le Strand, j'avais fait un « micheton » rupin, ça devait être ce qu'ils appellent un lord. Pendant qu'il roupillait, j'ai grinché sa montre, sa chaîne et son portefeuille qui contenait deux mille balles de banknotes. 1903. Les enracinées <9 citation(s)>

ANGLICHE, adj. et subst. Arg. Anglais : Gavroche, tout en cheminant, jeta un coup d'œil indigné et rétrospectif à la boutique du barbier. − Ça n'a pas de cœur, ce merlan-là, grommela-t-il. C'est un angliche. Hugo, Les Misérables, t. 2, 1862, p. 148. ÉTYMOL. ET HIST. − 1861 d'apr. Esn. ; 1862, supra. Dér. de anglais* avec suff. -iche reprenant la terminaison -ish de l'adj. anglais English; cf. 1628 l'Angluche « les Anglais », Le Jargon de l'arg. réformé ds Sain. Sources Arg. t. 1, p. 246, dér. du rad. de anglais, suff. argotique -uche*. BBG. − Esn. 1966. − Sandry-Carr. 1963. (tlfi:angliche) /

Ancien mot populaire (de l'anglais english) (Dauzat1918) / 1861 d'après ESN ; 1862 Hugo, Les Misérables (Gavroche), probablt au sens de anglais « usurier » (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 634