métallo

date : 1921 registre moderne : 5 fréquence : 13

métallo

& métalo

n.m.

Ouvrier métallurgiste, tôlier, ouvrier travaillant sur les carrosseries

Synonyme : ouvrier

1982 Des seigneurs du Moyen Age aux métallos de 1937 en passant par les révolutionnaires de 1789, tous l'ont toujours regardé de haut, ce cul-terreux ! 1982. La vapeur 1942 Julien était un petit métallo de Rueil-Malmaison 1942. Le bouquet 1957 Du quai de Javel à la place Balard, ça fait tout de même une petite trotte, et peut-être mes métallos avaient-ils reculé devant la flotte froide 1957. Les eaux troubles de Javel 1964 Voici le Levallois populaire ; métallos, discrets employés, dactylos de Saint-Lazare, vendeuses de Caumartin, cousettes des Champs-Elysées 1964. Les rues de Levallois 1978 Métallos de Citroën, de Fiat, de Berliet, de Peugeot, de Chrysler, de Renault, de Ford : les millions d'hommes à la chaîne de la production automobile, livrés à des engrenages semblables 1978. L'établi <5 citation(s)>

Métallo, subst. masc.,pop. et fam., abrév. Ouvrier métallurgiste. Les rupins peuvent s'offrir des maisons de santé, mais l'employé du gaz ou le métallo sont bien obligés de passer par Sainte-Anne (H. Bazin,Tête contre murs, 1949, p. 197). Les descendants de Tubalcaïen, les métallos (Arnoux, Visite Mathus., 1961, p. 100). Dans le métro, le bâtiment, chez les cheminots et les métallos subsistent ou se développent des syndicats de catégories ou des groupements autonomes (Reynaud, Syndic. Fr., 1963, p. 91). (tlfi:métallo) /

Abrév. de métall(urgiste) avec le suff. pop. -o (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 801