sourdingue

date : 1926 registre moderne : 6 fréquence : 22

sourdingue

& être sourdingue

n., adj.

Sourd, malentandant, être sourd, mal entendre

Synonyme : sourd, malentendant

Morphologie : -ingue

1955 pour le boucan, c'était réussi […] et si les voisins n'avaient rien esgourdé, c'est qu'ils étaient tous sourdingues à bloc. 1955. Mollo sur la joncaille
1960 le petite serveuse dégarnissait la carante, à tout va, sourdingue aux vannes du taulier 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
1979 Ta chemise, bougnoule ! Ici, faut toujours être en tenue ! T'es sourdingue ou tu veux jouer au mariole ? 1979. Le désert de l'Iguane
1950 Je n'aurais pourtant revu que la vieille Anne encore plus gâteuse et sourdingue, avec son odeur d'urine et de tabac à priser 1950. Ainsi soit-il
1977 Un poste de radio débite à plein tube sa friture […] Je m'efforce d'écouter. Que dalle ! Je ne suis pourtant pas sourdingue, mais j'ai besoin de m'habituer à saisir les paroles au milieu du vacarme 1977. Faut pas rire avec les barbares
1956 Miro comme il était et sourdingue, rien d'étonnant à ce qu'il ait voulu traverser la voie au moment où le dur s'annonçait… 1956. Fais gaffe à tes os

<6 citation(s)>

De sourd, et suff. argotique -ingue (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).