bouteillon

fréquence : 4

bouteillon

& bouthéon

n.m.

Mensonge, discours officiel, fausse nouvelle, annonce?? ; ragots, racontars de cuisine, ou d'ailleurs

Usage : militaire, guerre

1965 C'est officiel, les gars, c'est pas un bouteillon : ils vont nous donner à becqueter dans la citadelle et ensuite on prend le train. On va en Belgique. Rassemblement de tous les prisonniers en Belgique jusqu'à l'armistice ! [1940?] 1965. La débâcle 1965 Hier, un bouteillon circulait dans le camp : le maréchal Pétain aurait fait fusiller le fusilleur Daladier. [1940?] 1965. La débâcle 1942 Tous les jours, un bouthéon inédit. 1942. Le bouquet 1998 Jamais je n'ai su ce qu'il devint ensuite. Un peu plus tard, des « bouteillons » circulèrent à son sujet, sans preuves bien sûr 1998. Section Bordel <4 citation(s)>

Ainsi nommé parce qu'ils circulent en même temps que les vrais bouteillons (destinés au transport des liquides) (Duval1998) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 410