boustifaille

date : 1801 registre ancien : 8 registre moderne : 7 fréquence : 48

boustifaille & de la boustifaille ; boutifaille n.f.

Nourriture, nourriture plantureuse, nourriture (péj.), tout ce qui se mange, repas ALL : Lebensmittel (Fressalien) / ANG : food, eatables

Synonyme : nourriture

1935 Tant qu'il râle parce que la boustifaille est mauvaise, ou parce que le courrier a du retard, il ne présente aucun danger. 1935. Mer Noire 1927 Madame, lui disait-il, souffrez que j'arrondisse mon abattis pour vous conduire à la boustifaille 1927. Les Pieds-Nickelés en Amérique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) 1937 Si je parlais tant de boustifaille, dont je me fous énormément, c'est parce que là-bas, n'est-ce pas, ils se proclament matérialistes 1937. Bagatelles pour un massacre 1800 c'étoient tous les jours des carnavals pour la boutifaille 1800. Madame Angot au sérail de Constantinople, drame, tragédie, farce, pantomine, en trois actes, orné de tous ses agrémens 1942 Il nous arrivait aussi de parler de boustifaille 1942. Le bouquet 1899 ou des coups habiles pour se procurer une grande boustifaille 1899. Les Mémoires de M. Goron – À travers le crime <6 citation(s)>

Ce qu'il faut pour la bouche (TIM cité par DEL) / De bouffer par les formes régionales bouffaille (1792), boutifaille (GR) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) / boustifaille : 1819 dans Balzac d'après DDL (GR) / boutifaille : 1801 (GB) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 388