cuistot

date : 1894 registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 83

cuistot & cuisto ; cuistau ; cuisteau ; cuistote (fém.) ; aide-cuistot ; chef-cuistot n.

Cuisinier, cuisinier militaire ; aide-cuisinier, soldat qui transporte la cuisine ; cuisinier en chef ANG : soldier cook ; cook

Synonyme : cuisinier Morphologie : apocope, o/ot Famille : cuist- (cuisine) Usage : militaire, guerre

8622.jpg: 417x650, 64k (22 août 2011 à 22h13) 8622_dessins1418_fr.jpg: 786x528, 178k (29 juin 2015 à 10h14)

1977 Le cuistot me connaissait bien, on mangeait des biftecks-frites en cachette car j'avais pas le droit d'aller au réfectoire, j'étais puni. 1977. Une vie de cheval 1942 Des officiers ont ramené quelques moutons. Les cuistots n'ont pas manqué. 1942. Le bouquet 1954 l'officier, c'était mon oncle !… et ton gars, il a terminé sa campagne comme aide-cuistot 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville 1917 Le type le plus populaire du soldat, un type bien français, c'est le « cuistot » 1917. La cote 304 et Souvenirs d'un Officier de Zouaves - Guerre 1914-1917 1917 Presle, qui fut longtemps mon agent de liaison, s'est révélé depuis peu cuisinier remarquable. Cuisinier ; pas cuistot : il ne travaille pas pour les sections. 1917. Nuits de guerre (Hauts de Meuse) 1915 il savait bien que dans une compagnie, il y a deux hommes importants : celui qui la mène et celui qui fait la soupe ; capitaine et cuisinier, piston et cuistot. Lui, il était cuistot. 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard 1990 pour le lui faire partager en direct depuis la cabine des cuistots du Fouquet's, qui posaient comme moi grisés à côté de la star. 1990. À l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie 1914-1919 ce sont justement les cuistots de la 19e. Ceux qui vont porter à manger en ligne. 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées <8 citation(s)>

Croisement de cuisine+restau(rateur) (SAIN-TRANCH) / De cuistance (GR) / Apocope de cuistancier (George, FM48) / Vieux mot d'argot militaire (Gauthiot1916) / employé depuis 20 ans par les cuisiniers à gages et les gens de maison aussi bien que par les soldats (erreur de Sainéan qui le croit nouveau) (Dauzat1917MdF) / erreur de Sainéan qui le croit nouveau ; ancien mot de caserne employé également par les gens de maison (Dauzat1918, d'après Gauthiot) / 1894 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 705