traînard

date : 1611 registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 45

traînard

& traînarde (fém.)

n., adj.

Qui n'avance pas, qui est en retard, retardataire, qui est le dernier d'un mouvement général ; lent, paresseux ; qui perd son temps, qui ne fait rien, individu errant ; qui traîne, traînant ANG : a loiterer

Synonyme : retard, retardataire, lent, lentement

Morphologie : -ard

1826 Allons, partons, mon petit gros ! nous devrions déjà être revenus du marché. […] –V'là une heure que je vous attends, père Bombarde, c'est vous qui êtes dans les traînards. 1826. Les jolis soldats 1899 avec son accent traînard de faubourien, il ne répondait jamais à toutes les questions du président que : –Parfaitement ! 1899. Les Mémoires de M. Goron - La police de l'avenir 1890 Un à un arrivent les traînards, boîtant, tirant la jambe, couverts de poussière 1890. Biribi 1855 rallier par d'effroyables menaces ou par des coups la traînard qui s'écartait des rangs 1855. Galérien, dans Dictionnaire de la conversation et de la lecture 1899 Confiance ? me fit l'homme avec cet accent traînard que l'on connaît 1899. Les Mémoires de M. Goron - De l'invasion à l'anarchie 1947 Beaucoup de leurs compagnons étaient morts en route, ou bien étaient devenus fous tandis que les traînards étaient abattus par les surveillants. 1947. Prisons tragiques. Prisons comiques. Prisons grivoises <6 citation(s)>

De traîner, et suff. péj. -ard (GR2) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 817