castu

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 10 fréquence : 31

castu & castue ; castus ; castuc ; castuque ; bastu ; cattuc n.m.

Hôpital, infirmerie, cachot, prison, (château) ALL : Kerker, Krankenhaus / IT : ospedale ; prigione

Synonyme : prison, salle de police, consigne, hôpital, infirmerie Morphologie : c/e-é, b/c, e/s

1867 Voilà pourquoi j'ai fait le mijou (Le malade), et si bien que le drague (Le médecin) m'a envoyé au castu (L'infirmerie). 1867. Les Malfaiteurs 1726 Vous aurez soin de vous rendre ce soir à notre Castu. C'est ce Caravansérail que vous voyez au bout de cette rüe à main gauche. Je suis-là le Barbaudier des Calenders chez qui se retirent tous les Pelerins & Pelerines de la Mecque qui passent par le Caire. 1726. Les pèlerins de la Mecque 1829 il est repris !… Qui ça, demandai-je ? –Le fagot des castus 1829. Mémoires d'un forban philosophe 1844 Mes plus belles années se sont écoulées au pré et dans tous les castucs de notre belle France 1844. Les vrais mystères de Paris xxxx ainsi, si vouzailles brodez à mézigue, il faut balancer la lazagne au centre de Jean-Louis Laurent, au castuc de Canelle xxxx. Frangin et Frangine, / Je pésigue le pivot pour vous bonnir que mézigue vient d'être servi maron (lettre) 1887 Chopart, en allant prendre le bain de rigueur, avait pigé un clavin ; il fit le mijou, le drague l'envoya au castu 1887. Paris qui s'efface 1911 Quand je me suis relevé, il n'y avait plus personne… J'étais tout seul dans mon castu, le palpitant à la rigolade… Ta ra ra boum di hay ! 1911. Le journal à Nénesse <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 586