dégoiser

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 61

dégoiser & en dégoiser une ; dégoiser une chanson ; ≠ ne pas dégoiser un mot v.tr.

Dire, parler, causer, discourir, raconter, narrer, débiter, répéter ; □ dire qqchose ; □ chanter ; ≠ ne rien dire, rester silencieux, mutique, se taire

Synonyme : parler, dire, chanter

1977 Mais quand elle est soûle, elle sait plus en dire une, elle bégaie, déjà qu'elle a un accent, elle peut pas en dégoiser une. 1977. Une vie de cheval 1967 Ça frime ! ça paye de dégoiser comac ! 1967. L'argot chez les mineurs délinquants 1886 je m'en vais leur dégoiser tout ce qui m'étouffe ! 1886. L'Insurgé (Jacques Vingtras - III) 1955 Quand je serai partie, vous recommencerez à « dégoiser » vos « conneries », pas avant 1955. Les dessous de Paris - Souvenirs vécus par l'ex-inspecteur principal de la brigade mondaine Louis Métra 1898 Mais voilà le hic : il y a neuf chances sur dix pour que le vieux pochard s'oublie et dégoise toute l'histoire, la prochaine fois qu'il sera soûl. 1898. Bistrouille en Cour d'Assises ou le cadavre ambulant. Contes du Petit Pioupiou (5e série) 1915 Il vous empoigne par un bouton de votre capote et ne vous lâche que lorsqu'il vous a dégoisé toute son histoire… et il en a à raconter, je vous prie de le croire ! 1915. Les poilus de la 9e 1953 Et quand il a un coup dans l'aile, ton père, qu'est-ce qu'i peut dégoiser ! Des discours et encore des discours ! 1953. Allons z'enfants <7 citation(s)>

De dé-, et gosier (GR) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 976