appuyer

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 8 registre moderne : 8 fréquence : 39

appuyer & s'appuyer ; s'appuyer comme ; se l'appuyer ; s'appuyer qqun ; appuyer sur qqchose ; s'appuyer un boulot v.tr.

Faire, consommer, supporter ; prendre, s'offrir qqchose, consommer (chose, femme) ; baiser qqun ; prendre, se faire (qqchose de pénible : travail, corvée, efforts) ; consommer, prendre, gagner, emporter ; se faire ; subir qqun ; bénéficier de qqun ANG : to do one's job

Synonyme : boire, offrir à boire, baiser, coïter, baise, coït, travailler, faire un travail, consommer, se faire, prendre (une consommation)

2013 mon oncle, André Gilequin, issu de la génération qui a eu le privilège de s'appuyer les deux guerres mondiales. 2013. Moi Dodo la Saumure 1952 On se demande comment un séducteur pareil a pu se faire bourrmann ; il faut dire qu'il appuyait sur le brandy et qu'un jour, à l'hôpital, il avait oublié sa mallette dans les tripes d'une opérée qui, malheureusement, n'était pas sans relations 1952. Une fille du tonnerre 1919 Dire que c'est toujours les mêmes qui s'appuient les sales secteurs. Pour une fois qu'on était dans un coin tranquille, il n'y a pas de danger qu'on y reste 1919. La reprise de Tergnier 1917 Clignant de l'oeil vers Racarie, comme pour lui dire : « Pendant que je luis fais des compliments, le copain s'appuie ma corvée » 1917. La guerre sous terre 1914 Cela fait 30 kilomètres à nous appuyer, mais l'on marche joyeux, car avec la victoire nous rapportons des trophées, casques à pointes, manteaux, fusils et sacs 1914. Le cahier rouge, dans Georges Ducroq, Le tombeau de Marcel Drouet 1915 (vers) Tu peux pus t'appuyer c'gonc'-là… / C'est pas un garçon… C'est eun' vache ! 1915 (vers). Vache, dans Dans la rue - troisième volume - chansons et monologue 1990 Les enfants, elles ont donné, elles n'ont pas du tout envie de s'appuyer ceux des autres ! 1990. Maîtresse détresse 1918 Tout ça n'empêche pas que nous allons nous appuyer un gros travail dans un sale secteur après un hiver de boulot intense. 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917) 1915 Quant tu te seras appuyé comme moi six mois de topographie, tu sauras retrouver ton chemin avec une carte. 1915. Les poilus de la 9e 1947 J'ai dû, un'fois, rue de Lappe, m'appuyer soixante-dix types dans une soirée, un samedi. Tu parl' d'un sport ! Heureus'ment que j'étais costaud… 1947. Fleur-de-Poisse 1936 T'as pas honte de me laisser tomber comme ça ? Qu'est-ce que je me suis appuyé comme boulot pendant que t'allais… où ? Dis-moi donc où ? 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient 2012 En attendant, le contra-t-elle, il reste encore des réquises à taper et le PV de perquisition, je ne vais pas m'appuyer le boulot toute seule… 2012. Des clous dans le coeur 1909 Y a trois colis… On va s'en appuyer chacun l'sien 1909. Ribouldingue se marie, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) 1911 elle était ferrée sur toutes les coutures […] En voilà une qui n'en promettait pas !… C'était couru qu'il n'y avait que Niniche la Goulue d'Orgeat, pour lui faire le poil sur le Sébasto… Quel velours de s'appuyer une gerce de cet atout-là ! 1911. Le journal à Nénesse 1977 Saut sans histoire. Je ramasse mon pépin et je vois Brode assis dans l'herbe, en train de s'appuyer un litre de schnaps comme s'il arrivait de la campagne de Russie. 1977. Faut pas rire avec les barbares 1909 ben, nous v'là frais ! Comment va-t'on faire pour s'appuyer tout ce fourbi ? 1909. Ribouldingue se marie, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) 1903 on t'enverra nos photographies quand nous serons sorties et un portrait de ton homme en train de s'appuyer une « saucisse » des Acacias. 1903. Les enracinées <17 citation(s)>

Consommer : début XXe ; peut-être avec idée de 'faire entrer en appuyant' (MCC) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 447