volée

registre ancien : 7 registre moderne : 5 fréquence : 29

volée

& volée de bois vert ; flanquer une volée ; foutre une volée ; filer une volée ; donner une volée ; recevoir une volée ; administrer une volée ; prendre une volée ; mettre une volée ; se faire foutre une volée

n.f.

Coups, suite de coups, correction, sévère défaite ; battre ou être battu ; battre, frapper, donner des coups ; se faire rosser

Synonyme : frapper, cogner, battre, se battre, gifler, coup/s, gifle, correction, perdre, défaite

1887 Le cachot et une bonne volée au besoin, voilà le meilleur sermon, et qu'ils retiennent toujours. Pour ceux qui ne sont pas contents, et qui se plaignent, on double la dose, et ça fait le compte. 1887. Le monde des prisons
1851 La volée de mon oncle lui est restée gravée… sur les reins… 1851. En manches de chemise
1954 j'en avais assez de me cacher dans les placards, de m'y aplatir pour éviter les volées 1954. Toute ma vie
1886 Quelques semaines plus tard, elle s'aperçut qu'elle était enceinte. La mère Dupuis, qui s'en aperçut aussi, lui administra une nouvelle volée 1886. Paris oublié
1846 Et moi qui m'étais figuré d'abord que tu trichais et que tu faisais semblant de frapper… Excusez ! je n'aurais pas voulu être à la place de ce pauvre « Briseur » ; quelle volée ! 1846. Les chauffeurs du Nord
1836 il me donna un soufflet, je ripostai ; étant plus fort que lui, je lui donnai une bonne volée 1836. Bagnes, prisons et criminels (III)
1922 Après, pour me venger, je le disais, même quand c'était pas vrai pour qu'elle se fasse foutre une volée. Alors tu parles si j'étais heureux ! 1922. Au Lion Tranquille
1924 Sa robe neuve est déchirée… Aussi que va dire son homme ? Quelle « volée » quand il rentrera ! 1924. Les dessous de Montmartre

<8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).