part à deux

fréquence : 21

part à deux & part à quatre ; part à seize ; part à moi

Formule appelant au partage ; pour partager en 4 parts, en 16 parts ; (spécialement) locution employée dans contexte d'escroquerie par ramastique, au moment où l'on trouve le prétendu trésor

Synonyme : partager

8316.jpg: 466x700, 98k (28 mai 2012 à 17h59)

1900 Je lisais récemment, dans un journal, un fait divers intitulé : « Vol à la trouvaille. » Je ne crois pas que cette dénomination ait été donnée par la police, et encore cela ne m'étonnerait pas ; car, même à la police, il y en a peu qui soient au courant des détails de ce vol, qui, en réalité, ne s'appelle pas la trouvaille, mais le ramastique. C'est un vol qui a ses variétés ; il ne se pratique pas à la ville comme à la campagne. En province, le ramastiqueur possède un certain nombre de petits écrins contenant une chaîne dite Jeannette, une petite croix ou médaillon en cuivre. Il voit passer près de lui une « bonne tête » se baisse, fait semblant de ramasser quelque chose : la « bonne tête » se retourne et regarde ce qu'il a ramassé : le mouvement est instinctif. Le ramasseur dit : « Part à deux ! » On ouvre la boîte, on évalue ce qu'elle contient à dix ou douze francs. Le ramastiqueur propose à la personne de lui céder sa trouvaille pour cinq ou six francs, – et le tour est joué. 1900. Mémoires de Rossignol 1935 –Riche idée, Cosquer ! Mais part à seize, n'est-ce pas ? Elle me paraît valoir le coup. –Vas-tu marcher, bougre d'idiot ? réplique mon commandant, sur le ton de la colère. Je godille ferme. En voilà des chichis ! Est-ce que Cosquer voudrait faire suisse avec sa poule ? 1935. Mer Noire 1862 aussitôt que ce dernier se baisse pour la ramasser, le ramastiqueur s'écrit : « Part à deux ! » 1862. Mémoires de Canler, ancien chef du service de sûreté 1797-1865 1927 T'es un peu gourmand. Part à quatre, mon ami, et nous tâcherons de faire de bonnes affaires ensemble 1927. China-Town, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) 1846 Si vous êtes avec moi, par à deux ; si vous êtes contre moi, je vous dénonce et vous fais passer au conseil maritime 1846. Les chauffeurs du Nord 1907 Si je claque, si je ne réussis pas, ne te fais pas de bile, c'est fichu… Si je réussis, part à deux… Réfléchis 1907. L'amour s'amuse - Roman 1875 Part à deux, ou je casse sur toi 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870 1917 Sergent !… murmura une voix à son oreille… J'ai un peu de « gnôle »… Part à deux ! 1917. La prise de Tahure 1899 Que ce soit vous, que ce soit moi qu'il charge de porter la valise : part à deux ; nous n'allons pas essayer de nous manger la laine sur le dos, n'est-ce-pas ? 1899. Les Mémoires de M. Goron - Haute et basse pègre 1892 Absente à cette heure, dit-elle s'éclipsant. Tant mieux. Part à moi seule. Je garderai tout 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique 1861 La dernière fois qu'il se retrouve libre, son premier soin est de courir à la barrière et d'y chercher un poivrier (homme ivre), dont il vide les poches. Aperçu par un observateur de son espèce, qui lui crie « part à deux », il partage 1861. Les associations de malfaiteurs (Les bandes à Paris et en province (…), dans Causes célèbres de tous les peuples 1990 On en a des choses, pour six plaques. Plus d'un demi-miilard. Part à deux, ça faisait encore du bruit. 1990. L'étage des morts 1888 C'est égal, mon pays, part à deux tout de même, pas vrai ? 1888. Le train de 8 h. 47 1847 fait semblant de trouver une boîte qu'a laissé tomber un autre filou qui marche devant ; en la ramassant, sa nouvelle connaissance ne manque pas de dire part à deux 1847. (Les moyens de se mettre en garde contre les filous), dans Dictionnaire d'argot, ou la langue des voleurs dévoilée, contenant les moyens de se mettre en garde contre les ruses des filous <14 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 403