troncher

registre moderne : 8 fréquence : 12

troncher

& se faire troncher

v.tr.

Baiser qqun, coïter ; se faire baiser

Synonyme : baiser, coïter, baise, coït

Usage : érotique, sexualité

2015 Ça sert à rien d'raquer et d'payer des lady-drinks si c'est pas pour la troncher ! 2015. Phi Prob
1954 À la fille ça plaisait. Peut-être pas tellement qu'il la tronche 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
1974 Elle m'entraîne, me dit qu'elle est Ginger… Siphonée, la Jackie. Je me fais l'effet d'un troufion qui attend que la caissière du bal ait fini ses comptes pour la troncher. 1974. Le roman d'un turfiste
1953 –Tu me parleras demain. Aujourd'hui, je vais me pieuter. Il lui tardait à cette salope d'aller troncher la môme ! 1953. De la boue et des roses
1976 Ou je n'y connais rien au métier, ou les flics montent des salades, ou les frangines trouvent leur beurre à se faire troncher. C'est moins fatigant que de se rendre à l'usine 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<5 citation(s)>

Var. de trancher (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).