touiller

registre moderne : 3 fréquence : 20

touiller

v.tr.

Remuer, remuer (une sauce, un ragoût, ou autre chose), agiter, mêler, mélanger (la salade) ANG : to mix salad

Synonyme : mélanger, remuer

1960 s'est versé un petit rab de caoua, l'a sucré, touille avec de la cuiller 1960. Du mouron pour les petits oiseaux 1898 Vous n'avez donc pas mis de sucre ? –Parguié, si ; seulement vous ne touillez pas ! 1898. Le ménage Rousseau - Scènes de la vie de province en deux tableaux 1989 prenez la pince, mais prenez-la donc ! Cherchez touillez fouillez farfouillez là-dedans vous y verrez des choses intéressantes, ce pied menu, tiens une jolie colonne et ce bras bien tourné et ces grands yeux noirs comme ils sont quinquets 1989. La vacation 1956 J'ai pris un pinceau assez fort et j'ai touillé du noir 1956. Le bourreau pleure 2006 Je maintiens la pression en lui mettant trois doigts dans la chatte. Je la touille comme un pot de yaourt et me branle sur sa bouche béante. 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya 2009 Chadeau, qui touillait le contenu de sa tasse depuis deux minutes. 2009. Sang d'encre au 36 1911 –Spiritus sancte Deus miserere nobis !…, que m'a ramoné le pauvre emblêmeur… Bon Dieu ! il m'a tellement touillé le palpitant, ce morceau de latin'muche que je ne pourrai jamais me le sortir du cabochon. 1911. Le journal à Nénesse <7 citation(s)>

C'est un mot de patois dont on se sert souvent en jouant en loto quand on remue les billes (ROS) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 299