tapiquer

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 9 fréquence : 7

tapiquer & rapiquer

Demeurer, habiter IT : frequentare, abitare

Synonyme : habiter, loger, demeurer Morphologie : r/t

1829 Il fallait montrer cela [passeport jaune de forçat libéré] partout où je passais et le présenter tous les huit jours au maire du village où l'on me forçait de tapiquer 1829. Le dernier jour d'un condamné 1835 Hélas ! vous autres, puisque ce Seigneur ne veut pas tapiquer avec de braves fanandels comme nous, ôtez-lui sa pelure de marquis, et étendez-le sur ce bon feu qui brûle si clair 1835. Confessions de Jacques-Antoine Delcroix, dit Roquairol, lieutenant du capitaine Mandrin 1828 Ce n'est pas le tout d'avoir le C […] il faut le laver (le vendre). Allume-tu une fourgade (connais-tu une recéleuse) ? –J'en connais bien une, reprit Boisseau ; c'est la daronne de la tôle où je rapique (c'est la maîtresse de l'hôtel garni où je loge). 1828. numéro 1031 jeudi 27 novembre 1828 1911 Ah ! de la brouillotte à tarter partout, et la boîte à chocolat, et ma viande qui gazouille le refroidi, et de la garnison d'asticots dégueulatifs qui tapiquent dans mes gigots désossés ! 1911. Le journal à Nénesse <4 citation(s)>

Rapiquer : mauvaise lecture de rapplique > rapiquer (DHAF) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 324