seriner

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1842 registre moderne : 4 fréquence : 19

seriner & seriné v.tr.

Répéter, enseigner, apprendre, répéter constamment la même chose ; chanter

Synonyme : répéter, se répéter

1937 mais tu me remplis les oreilles… C'est pas la peine de seriner. Tu nous casses avec tes salades 1937. Bagatelles pour un massacre 1861 Tu vas dire, lui a-t-il intimé, que c'est M. Allard qui t'a donné des notes et qui t'a seriné des révélations. 1861. Les associations de malfaiteurs (Les bandes à Paris et en province (…), dans Causes célèbres de tous les peuples 1953 On ne leur serinait point qu'ils devaient se brosser les dents, se curer les oreilles, couper leurs ongles 1953. Allons z'enfants 1962 mais leur histoire, toutes leurs histoires, m'ennuient comme un air trop seriné 1962. Bibiche <4 citation(s)>

Vient d'un petit instrument qui n'a qu'un air : la serinette (VIR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 913