marrance

fréquence : 1

marrance

n.f.

Qqchose de drôle, de comique

Famille : marrer, se marrer

1949 Le brigadier comme tampon il tenait beaucoup à son Le Cam, la plus grosse tête de la chambre, le plus petit polard par exemple, une marrance, un escargot. 1949. Casse-pipe

<1 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).