être à mettre sous verre

date : 1832 registre ancien : 7 fréquence : 1

être à mettre sous verre

& il est à mettre sous verre !

locution

Exclamation familière, à propos de qqun (ou d'une action) qui est remarquable, inattendu

Synonyme : extraordinaire, remarquable

1844 POUPARDIN. –Voyons ! monsieur, qu'avez-vous à dire ? CÉSAR. –Mais, c'est une chose toute simple ! CAMILLE et GÉLINOTTE. –Toute simple ! TOURTEROT. –Il est à mettre sous verre ! 1844. Deux papas très bien, ou la grammaire de Chicard

<1 citation(s)>

  • verre (à mettre sous -) loc. verb. AFFECT. "fig." - L, R, ø d ; absent TLF.
    • 1835 - «DESROCHES. Oui, il était d'une humeur ravissante ce matin ; il était à mettre sous verre. Monsieur Cardouin, voici le journal ; je vous vois là tournailler autour du poêle, vous avez l'intention de nous fourrer encore quelques petites bûches, je vous vois venir.» H. Monnier, Scènes populaires, II, 277 (Dumont) - P.E.
    • 1838 - «LA VERITE. Qu'est-ce que c'est que ça ? LE GENIE. Un actionnaire. LA VERITE. Mais pourquoi cette cloche ? LE GENIE. Parce qu'ils sont tous à mettre sous verre.» Clairville et de la Tour, Les Mines de blagues, 6 (Michaud) - P.E.
  • verre (être à mettre sous -) loc. verb. iron. , non conv. CARACT. "fig." - DDL 19, 1835 [repris in GR] ; L, ø d ; absent TLF.
    • 1832 - «BOUGINIER [...] Ah ! mais il est stupide, le marchand de chevaux ! pardon de l'expression ! mais, parole d'honneur, il est stupide, il est encadrer, à empailler, à mettre sous verre, lui et son raisonnement. Ah ! ah ! ah !» Xavier et Duvert, Mademoiselle Marguerite, 41 (Barba) - P.E. (bhvf:verre) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).