repiquer au truc

registre moderne : 8 fréquence : 30

repiquer au truc

& repiquer dans le truc

locution

Recommencer, récidiver, reprendre ce qu'on faisait ; revenir à l'action en cours, la poursuivre ; revenir à la charge ; rengager, se rengager ; recommencer à se prostituer, reprendre ses activités criminelles ALL : wieder anfangen / ANG : he is repeating the act

Synonyme : recommencer

1925 Quant à moi, je repiquerais bien au truc, fit Jo en lorgnant les épaules de Zaza et sa gorge 1925. La bonne vie 1927 S'il fallait repiquer au truc, je ne pourrais pas. J'ai des vertiges et des crampes partout 1927. A la revoyure - Nouvelles aventures des Pieds Nickelés, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) 1927 Je vais le dresser et il n'aura pas envie de repiquer au truc 1927. Les Pieds-Nickelés au Mexique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) 1937 lui enlever et pour toujours l'idée de revenir… de repiquer au petit truc, le guérir de l'aventure 1937. Bagatelles pour un massacre 1948 Puis je retournai à Saint-Lazare où j'ai trouvé des copines et j'ai repiqué dans le truc. 1948. Vie d'une prostituée 1915 Il paraît qu'il avait pris sa retraite, mais qu'il a repiqué au truc au moment de la déclaration de guerre. 1915. Les poilus de la 9e 1974 Les chevaux me ratissent mon blé, mais je repique sans cesse au truc. 1974. Le roman d'un turfiste 2007 Je bondis vers la sortie, regonflé à bloc et impatient de repiquer au truc. 2007. La gigue des cailleras <8 citation(s)>

REPIQUER, verbe II. Empl. trans. indir., pop. Repiquer à (faire) qqc., repiquer au truc. Recommencer, revenir, se remettre à (faire) quelque chose. Demain, tu n'y couperas pas. Faudra faire ton sac comme les camarades et repiquer à la corvée (COURTELINE, Gaîtés esc., Nouv. malade, 1885, p. 196). Houten (...) repiqua au truc: « Vous savez, dit-il, qu'aucune animosité ne règne chez ces messieurs à l'égard des affaires françaises (...) » (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 406). [Sans compl. introd. par à] Le public en délire rappelle quatre fois sa Lili [la cantatrice, après qu'elle eut chanté, à l'un des concerts du Cirque d'Été, le Roi des aulnes] (...) et la force à repiquer (WILLY, Entre deux airs, 1895, p. 248). L'évasion du fils Loménie, qui avait dû repiquer dans la Légion (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 237). Étymol. et Hist. B. Verbe trans. indir. 1. 1846 « recommencer » (P. D'ANGLEMONT ds LARCHEY, Excentr. lang., 1865, p. 282); 2. 1851 part. prés. « retourner, revenir à quelque chose » (MURGER, Scènes vie boh., p. 11); 3. 1889 « se rengager » (FRANCE, L'Homme qui tue ds FRANCE 1907); 4. 1881 repiquer au truc (RIGAUD, Dict. arg. mod., p. 377). TRUC1, subst. masc. II. A. Fam. Repiquer au truc. Recommencer, récidiver (d'apr. RIGAUD, Dict. arg. mod., 1881, p. 377). (TLFi) /]

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 167