sauter au cou de qqun comme une médaille

registre ancien : 5 registre moderne : 5 fréquence : 1

sauter au cou de qqun comme une médaille

locution

Sauter au cou de qqun (joie, amour, plaisir des retrouvailles)

1922 Il me souvient d'une pauvre petite coureuse d'esguillette qui m'enchanta, naguère, de ces deux phrases nées spontanément, au cours de ses propos, et qui ne contenaient pas, à proprement parler un traître mot d'argot. « Il m'avait quitté, il y a huit jours. Puis, voilà-t-il pas que, ce matin, au coin de la rue Montorgueil, il me saute au cou comme une médaille ! » 1922. Marmouset ou l'argot tel qu'on le parle <1 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 436