coup de cul

fréquence : 1

coup de cul

Terme de cheminot (coup de frein? secousse brutale? besoin d'énergie? autre sens?)

Usage : train, sncf

1982 La ligne monte assez fort au départ de Lens. Après ça se trimballe, ça redescend même pour finir par un traître coup de cul avant d'attraper la ligne de Douai. 1982. La vapeur 1982 Le méchant coup de cul repéré tout à l'heure sur les marches types à la bifurcation de Corbehem a bien failli jouer un sombre tour à Jean : trompé par le brouillard, celui-ci a trop attendu pour « tirer dessus » avec l'énergie nécessaire, et il a atteint la fin de la maudite grimpette à la vitesse de dix kilomètres à l'heure. Un coup de patin et Leclair aurait planté des choux ! 1982. La vapeur <2 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 666