antiffer

registre ancien : 10 registre moderne : 10 fréquence : 15

antiffer

& antifer ; entifer ; entiffer ; entiffrer ; entifler ; s'entifler ; s'entiffer

Entrer, pénétrer ; se mettre ; (marcher, aller) IT : camminare

Synonyme : entrer

Morphologie : f/l

1957 L'homme en gris s'entifla dans la boîte et alla au cri 1957. Du riffifi chez les femmes
1957 Je les laisse se marrer, je grimpe les escaliers et j'entiflie [sic] dans la piaule d'Helen sans m'arrêter pour frapper. 1957?. Dix ans de frigo
1957 Je me suis pas mélangé à des gnafs du genre de ceux de la clique à Parkers sans réaliser le jeu. Pendant la nuit i'a un mec qu'a entiflé dans le garage et qu'a disposé un ananas dans ma Buick. 1957?. Dix ans de frigo
1957 et v'là que maintenant je vais regarder tranquillement la frangine s'entifler ouvertement dans la forteresse du dit Miller. 1957?. Dix ans de frigo
1980 Il fallait entrer sous une voûte contemporaine d'Eugène Sue, franchir une cour assez malodorante et entifler un escalier aux marches curieusement peu solidaires 1980. Pour venger Pépère
1872 J'entifle chez le card, faire maquiller un condé. 1872. Dictionnaire d'argot ou de jargue (7)
1911 Dis donc, ma vieille branche, il y a le patron qui m'envoie te demander si tu veux qu'il te pistonne pour entiffer à l'Opér-Comi… Il est estomaqué de ton creux… Paraît que tu as un mezzo-soprano catapulteux, à faire roter tous les beuglards de la basse… 1911. Le journal à Nénesse
1911 J'en ai ma claque de ce truc-là, et je ne suis pas près d'y repiquer !… Pour sûr que j'aimerais mieux, plutôt, m'entiffer l'obélisque dans le trèfle, en bouillon pointu… 1911. Le journal à Nénesse

<8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).