rouille

fréquence : 1

rouille

n.f.

Détenu, incorrigible (??)

1935 Andréani entre en scène. –Vive la France ! –Quoi ? dit le fayot, ahuri. Andréani va s'appuyer contre les barreaux. –Vive la France ! L'autre n'est pas encore tout à fait sûr d'avoir bien entendu. –Qu'est-ce que vous dites ? –Je dis : Vive la France. Est-ce qu'il est défendu de dire : Vive la France ? Voilà une chose que le bon serviteur n'oserait soutenir. Mais quoique le cri sacré, proféré en ce lieu [la Maritoche] et par une « rouille », lui semble blasphématoire, quoiqu'il n'oublie pas qu'un prisonnier n'a le droit de pousser nul cri, même patriotique, c'est presque poliment qu'il enjoint à Andréani de tenir sa langue. Et le Corse obstiné répond par un « Vive la France » qui sonne exactement comme : Ta gueule ! 1935. Mer Noire <1 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 531