aux frais de la princesse

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1829 registre ancien : 5 registre moderne : 5 fréquence : 18

aux frais de la princesse & aux frais de la Princesse ; vivre aux frais de la princesse ; vivre au frais de la princesse locution

Se faire entretenir, aux frais de l'État, aux frais de la société, de la collectivité, ou d'une personne privé, ne pas payer soi-même ce dont on bénéficie ALL : auf Staatskosten

Synonyme : gratuit, sans payer

1912 Et tous les jours, tous les soirs les trois poteaux se banquetaient, se bituraient aux frais de la princesse 1912. Les Pieds Nickelés ministres, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) 1895 Un symbole ! ces five o'clock improvisés à côté du cabinet du patron [le ministre], préludant aux fonctions officielles futures, aux fringales à étouffer, plus tard, lorsque – largement – paierait la Princesse, cette bonne vache à lait de tout temps promise aux quenottes tôt aiguisées des nourrissons ministériels ! 1895. En plein faubourg 1828 j'étais, ainsi que le conscrit de Charlet, nourri, chaussé, habillé et couché avec le gouvernement aux frais de la princesse 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs 1937 Je suis pas allé moi en Russie aux frais de la princesse!… C'est-à-dire ministre, envoyé, pèlerin, cabot, critique d'art, j'ai tout payé de mes clous 1937. Bagatelles pour un massacre 1932 la politique, c'est vouloir être député, ou ministre, et vivre aux frais de la princesse en bernant les électeurs 1932. Zola 1915 –Une voiture par ici. –Bath, ça ! murmura Gaspard. On va enfin s'balader aux frais de la princesse. 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard 1844 Il est nourri, blanchi, logé, éclairé, chauffé et habillé aux frais de plusieurs princesses 1844. Le vétéran du camp de la lune. Scènes de la vie militaire 1911 Mais mézigue, il s'en fout : il attend qu'on lui signe son passeport pour filer dans de la bath colonie et bouffer de la concession en proprio, aux frais de la princesse 1911. Le journal à Nénesse 1911 Et je les glousse toutes : [plusieurs couplets] Et le pouce !… Tout le répertoire y a passé… Qu'est-ce que je me suis envoyé comme gargarismes !… Tu parles ! qu'on va faire son hirondelle et se les rouler à la relingue, aux frais de la princesse ! 1911. Le journal à Nénesse <9 citation(s)>

b) Pop. et fam. (Aux frais de) la princesse. Sans payer soi-même, (aux frais de) l'administration, l'état, l'entreprise (dans laquelle on travaille). Sifflets des républicains qui ne pardonnent pas à Renan d'être allé en Syrie aux frais de la princesse (Mérimée, Lettres Viollet-le-Duc,1865, p. 133). 1828-29 aux frais de la princesse (Vidocq, Mém., t. 3, p. 336) (TLFi) /

  • princesse (aux frais de la -) loc. adv. non conv. ARGENT - DArg., BEI, 1828, Vidocq ; TLF, 1828-29, Vidocq ; Ls, FEW (9, 390b), GLLF, DEL, GR[85], 1877.
    • 1831 - «ALEXANDRE, bas au conscrit. Grande réussite en coeur... Jeune militaire, je suis bien aise de vous le dire, votre sort changera. Vous n'êtes pas destiné à manger toujours à la gamelle... On a vu des rois épouser des bergères... Attention... Une princesse étrangère deviendra éprise à la parade d'un jeune caporal français, et brun ; elle le fait enlever dans ses états... Il est nourri, logé, chauffé, blanchi, éclairé et couché avec le gouvernement... aux frais de la princesse. LE CONSCRIT. Ça m'irait ben tout d' même...» Dumersan, Gabriel, Dupeuty, Victorine, 322-3 (Impr. Didot) - P.E. (BHVF) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 433