de la belle ouvrage

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 7 registre moderne : 3 fréquence : 6

de la belle ouvrage & de la belle et bonne ouvrage ; ≠ de l'ouvrage mal faite n.f.

Du beau travail, un travail de qualité ; par ironie, qqchose de mal fait, une gaffe ; ≠ du mauvais travail

Synonyme : qualité (de bonne), de qualité supérieure Morphologie : faute, déformation, barbarisme, étym. pop.

1914 L'dab était charpentier… Tout môme, j'l'ai r'luqué à son boulot… Et quand bibi veut, v'là c'qu'i' fout d'ses croches !… –D'la belle ouvrage ! admira Goutte-Sale 1914. In memoriam, dans Racaille et parias 1914 Il l'observa de nouveau, et il remercia le destin : « D'la bell' ouvrage toute faite… sans y toucher… » 1914. La mère Croûte, dans Racaille et parias 1823 Oh ! mon Dieu, que je suis niais, moi, j'allais vous mettre au courant de mes affaires les plus secrètes… Eh bien ! j'allais faire là de la belle ouvrage. 1823. Voyage à Sainte-Pélagie 1823 en ronflant moi-même, mais si fort, que le lendemain matin je trouvai vingt-deux carreaux et demi (car on n'est jamais juste) de cassés à ma fenêtre, et j'espère que c'est là de la belle et bonne ouvrage, ou je ne m'y connais pas 1823. Voyage à Sainte-Pélagie 1895 –50 victimes ! En v'là de l'ouvrage mal faite. Sacré maladroit, va ! 1895. En plein faubourg 1935 –Quel culot ! Trouver le moyen de taper l'Assistance publique, ça, c'est de la belle ouvrage ! Quand je te le dis, Jojo, qu'y a que les honteux qui perdent ! 1935. Viande à brûler <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 191