vas-y, X

registre moderne : 8 fréquence : 3

vas-y, X

interj./juron

Interjection, souvent agressive

Usage : cité, banlieue, djeunes

2008 –Vas-y, lâche-moi, madame la sainte. Tu crois que t'es mieux que nous, c'est ça ? 2008. Kiffer sa race 2008 –Vas-y, lâche-moi, je vais voir papa à l'hosto. 2008. Kiffer sa race 2006 Djibril a arbitré le contentieux en la tipant. –Vous avez vu m'sieur comment il m'a tipée ? –Vas-y j't'ai pas tipée. Tsss. –Si, tu m'as tipée. –J't'ai pas tipée j'm'en bats les yeuks de toi. Tsss. 2006. Entre les murs 2006 –C'est bon arrête de m'parler. […] Vas-y c'est bon arrête de m'parler. 2006. Entre les murs 1995 –Ouais je nique ta mère. –À qui tu l'as dit ça ? –Ouais vas-y le con de ta race. 1995. Le monde du "N.T.M." 1995 –Vas-y, laisse tomber, on répète. –Vas-y l'arabe. –Quel arabe ? –Vas-y, on va l'pécho. –Ah les relous eh. –Ouais çuilà, il est casse-couille ; j'suis vénèr ; il fouille dans mes affaires ; vas-y, tu prends pas mes garetci ? –Laisse tomber, c'est relou, va niquer ta mère. 1995. Le monde du "N.T.M." <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 960