vanne

registre ancien : 9 fréquence : 1

vanne & faire un vanne n.m.

Laisser volontairement gagner (un compère) pour entraîner les dupes

Synonyme : jeu (de hasard, de cartes, de dés, etc.) Usage : jeu, triche

1900 Il a toujours avec lui plusieurs compères et sait les numéros des cartons qu'il leur a distribués. Quand il les fait gagner, c'est, par exception, un très beau lot, afin d'encourager les jobards à continuer. Cela s'appelle faire un vanne. 1900. Mémoires de Rossignol 1900 Son boniment [au bonneteur] est le suivent : –Voyez, messieurs ! Voici la rouge, voici la noire ! La rouge passe par ci, la noire passe par là… là et là… comme ça… Un louis sur la noire ! Qui a vu la noire ? Le mot « qui » signifie caisse, c'est-à-dire que le baron, ou compère, ne doit pas gagner et que l'as de pique est à gauche. Si au contraire le teneur dit : « Qui est-ce qui a vu la noire ? » le baron est ainsi prévenu que l'as de pique est à droite et qu'il doit parier dessus, afin de faire un vanne. 1900. Mémoires de Rossignol <2 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 521