ouistiti

date : 1908 registre ancien : 9 fréquence : 1

ouistiti n.m.

Outil de voleur, pour effraction

1912 Il [le rat d'hôtel] a comme outils : un fin stylet ou un assommoir formé d'une peau d'anguille bourrée de sable ou de grenaille à plomb ; une lanterne électrique à main ; un ouistiti, petit chef-d'oeuvre de mécanique comportant des outils perfectionnés grâce auxquels il percera les cloisons et ouvrira sans bruit comme sans difficulté, les portes les mieux fermées. 1912. Les plaies sociales. La Pègre <1 citation(s)>

B. − Arg. Pince à deux mors qui permet, de l'extérieur, de faire tourner la clé restée dans une serrure. Je lis dans le titre de l'article qu'elle avait [une cambrioleuse] vingt-sept ouistitis qu'on a saisis (...). Ces ouistitis sont tout bonnement des petites pinces de cambrioleur, nommées ainsi dans l'argot du métier (Léautaud,Journal littér.,2, 1908, p.150). 2. 1908 arg. «pince de cambrioleur» (Léautaud, loc. cit.). (TLFi) /

1908, Léautaud (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 807