pince-cul

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1815 registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 11

pince-cul & pince-c. ; Pince c.l n.m.

Bal, bal public, bal mal tenu, bal de bas étage, de la plus basse catégorie, où l'on pelote ; nom d'un bal au Palais-Royal (XVIIIe) ; bordel

Synonyme : bordel, maison de tolérance, bal Usage : prostitution

1820 Cours les filles, le pince-cul, la roulette. Lance-toi dans une société honnête, perds ton argent, gagne la vérole, baise-moi toutes les garces à couillons rabattus, imite-moi. Je secoue le préjugé, je me fous du censeur. Vive le con, vive le cul ! 1820?. L'intrigue au bordel 1815 Il y a au Palais-Royal plusieurs autres maisons de jeu, entr'autres une dans le bal qu'on appelle le Panorama moral, ou le Pince c.l. 1815. Le Palais-Royal ou les Filles en bonne fortune 1815 Quand vient minuit, le bruit cesse petit-à-petit, les galeries deviennent désertes… les boutiques sont fermées, excepté deux ou trois endroits privilégiés, tels que le pince c…l sentimental… une maison de jeu… une buvette 1815. Le Palais-Royal ou les Filles en bonne fortune 1815 (Couplet sur le bal des Étrangers.) Air du Bouffe. Pauvre Charles où ta conduit / L'amour du jeu, l'amour des filles ? / Sans pudeur tu passes la nuit / Avec des Vénus en guenilles. / Si le sort te laisse un écu, / Il est pour Lise ou pour Laurence ; / Et voilà, comme au pince-c., / L'argent s'en va sans qu'on y pense. 1815. Le Palais-Royal ou les Filles en bonne fortune 1891 car il existait pendant cette période un très grand nombre de bals publics vulgairement appelés Pince-culs : le jardin Labouxière, le Tivoli d'hiver, le Prado, Valentino, Mabille, le Château-Rouge, le Casino 1891?. Paris-Impur 1888 même que nous y avons rencontré un civil qui nous a emmenés au pince-cul ous qu'y nous a payé du punch et du vin chaud 1888. Le train de 8 h. 47 1903 Tu te rattraperas après quand nous nous retrouverons au « Pince-Cul ». On s'enfilera des Raphaël citron et des Amer et si on voit passer Fil-de-Fer et sa carcasse, on les engueulera comme des poissons pourris qu'ils sont. 1903. Les enracinées <7 citation(s)>

REM. Pince-cul, subst. masc. inv., synon. pop., vulg., vieilli. a) [Au sens B 1] C'est pas vrai que dans Bar-le-Duc nous avons fichu une noce à tout casser? Certainement, à tout casser! Même que nous y avons rencontré un civil qui nous a emmenés au pince-cul ous qu'y nous a payé du punch et du vin chaud (COURTELINE, Train 8 h 47, 1888, p. 247). b) [Au sens B 2] Une fille qui respecte sa parentelle peut aller danser au Banquet d'Anacréon ou aux Mille-Colonnes, seulement elle ne va pas au bal Grados. C'est une infamie que ce pince-cul-là! (HUYSMANS, Soeurs Vatard, 1879, p.45). Étymol. et Hist. On note aussi, au sens de « bal de bas étage », le subst. pince-cul (1862, LARCHEY, Excentr. lang., p.245), comp. de pince- et de cul*. (TLFi) /

De pincer, et cul (GR1&2) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 342