verdasson

registre ancien : 9 fréquence : 1

verdasson n.

Individu qui n'a pas les moyens de sa déloyauté(?)

1912 Le charriage à la descente du train. Se pratique communément à l'arrivée des trains dont débarquent les provinciaux. Comporte, pour être accompli, un leveur et un bonnard. La victime est choisie parmi ces demi-sels ou verdassons, qui, leur avoir en poche, débarquent de leur département pour faire la conquête de Paris. 1912. Les plaies sociales. La Pègre 1912 Le bonnard, venu à Paris pour de grosses affaires, ouvre avec affectation sa sacoche pour exciter la convoitise de son compagnon par l'étalage des richesses qu'il lui laisse entrevoir. Lorsqu'il le sent suffisamment allumé, lorsqu'il voit à certains indices que le verdasson est capable de « marcher », le bonnard, sous un prétexte ou un autre, lui propose de lui confier sa sacoche, en le priant de l'attendre, pendant qu'il ira faire une course urgente. 1912. Les plaies sociales. La Pègre 1912 Le verdasson ne demande pas mieux que de lui rendre ce service ; mais l'autre, en compensation de la confiance qu'il lui accorde et de l'importance des valeurs dont il le fait le détenteur momentané, lui demande une garantie. Le verdasson, qui a son idée de derrière la tête ne demande pas mieux 1912. Les plaies sociales. La Pègre <3 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 357