agrafer

date : 1833 registre moderne : 7 fréquence : 35

agrafer

& agraffer ; se faire agrafer

v.tr.

■ Arrêter, aborder, saisir (qqun) ; ■ arrêter, appréhender, interpeller, attraper (qqun) ; ■ attraper (se marier) ; ■ bien tenir qqchose ; prendre ; se faire arrêter ALL : j. fest anfassen, festhalten, anhalten / IT : prendere

Synonyme : arrêter, arrêté, se faire arrêter, interpeller, se faire prendre, attraper, prendre, saisir, prendre, saisir, emporter, aborder

Usage : police

1963 Pour l'avoir agrafée au lasso fallait vraiment que Grégor ait le compte en banque persuasif 1963. Satan est là 1957 Brusquement, le Bug l'agrafa par son cuir 1957. Du riffifi chez les femmes 1957 On n'a pas été capable de repérer Watt et ça nous démange autant que les flics de l'agrafer. 1957?. Dix ans de frigo 1969 Un matin donc, à l'aube, disais-je, les poulets agrafèrent l'Ernest qui n'en demandait pas tant. 1969. L'humour dans les prisons 1862 Voilà pour butter le premier rousse qui se présentera pour m'agraffer ! 1862. Mémoires de Canler, ancien chef du service de sûreté 1797-1865 1850 C'est un cheval qui a déserté et qui a passé de notre côté ; je l'ai agrafé en passant. 1850. Les cahiers du capitaine Coignet (Jean Mistler éd.) 1970 Depuis deux jours, le groupe de Noril avait agrafé deux hommes des services spéciaux argentins. 1970. Échelon de destruction <7 citation(s)>

Pour agriffer (DEL) / « dans le sens d'une arrestation sans douleur » (Arnal) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 843