zigouillé

registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 19

zigouillé

& être zigouillé

part.p.

Mort, tué ; être tué

Synonyme : tué / être (peine de mort, assassiné, guerre)

Famille : zig(ue)

Usage : militaire, guerre

1945 pour moderniser son propos, il emploie parfois l'argot, à l'étonnement général : 'Zigouillé !.. On en avait marre !' 1945. Mon journal depuis la Libération 1917 En passant par là, on peut les avoir à la grenade ; mais sin on marche sur eux directement, on sera tous zigouillés avant d'arriver 1917. La reprise du fort de Douamont 1914-1919 Vous ne croyez pas qu'il serait bon de faire installer des gabions plus ou moins en chicane pour éviter qu'on soit zigouillé d'un moment à l'autre ? 1919. J'étais médecin dans les tranchées (2 août 1914-14 juillet 1919) 1917 «L'Boche y est, mon lieutenant ! Zigouillé ! Si l'nôtre est tué, il est payé… Oh ! la barbe !» 1917. Nuits de guerre (Hauts de Meuse) 1947 où il faillit, me confie-t-il, être proprement zigouillé par un soudard prussien en ribote 1947. Mon journal dans la drôle de paix 1917 Moi, je préférerais être zigouillé que prisonnier. 1917. Chignole (la guerre aérienne) <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 940