casse-pipe

date : 1918 registre moderne : 5 fréquence : 23

casse-pipe & casse-pipes ; cass' pipe ; aller au casse-pipe ; aller au casse-pipes ; monter au casse-pipe ; envoyer qqun au casse-pipe n.m.

Où l'on peut mourir, où l'on prend des risques : champ de bataille, guerre, combat, front, danger, aller au combat ; au figuré : aller à l'échec, prendre une mauvaise direction

Synonyme : guerre, front, combat militaire, champ de bataille Usage : militaire, guerre

1937 elles sont aussi impatientes de vous mener gare de l'Est que Lizok, Lévy, Yubelkrantz… de vous propulser au casse-pipe 1937. Bagatelles pour un massacre 1937 M. Rothschild et M. Marx auparavant séparés, se retrouvent tout à fait d'accord, admirablement d'accord pour nous filer au casse-pipe 1937. Bagatelles pour un massacre 1945 fils du peuple au coffre puissant, pousse chaque jour les jeunes hommes au casse-pipe 1945. Mon journal depuis la Libération 1954 Oui, messieurs, pour vaincre l'alcoolisme, supprimez la pétoche, les foies, les grelots, arrêtez le casse-pipe, et guérissez la connerie 1954. Walther, ce boche mon ami 1998 Dis-moi, Sabiani, tu ne crois pas qu'ici tu es venu au casse-pipe ? Que je suis un peu trop coriace pour toi ? 1998. Il faut tuer René Dousquet ! 1949 je l'avais rencontré pendant le casse-pipe et nous avions fait partie du même groupe 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain 2001 les parents des appelés qui avaient été envoyés au casse-pipe. 2001. Services spéciaux. Algérie, 1955-1957 1979 Leurs parents avaient été exterminés pendant la guerre. Ils ne tenaient pas tellement à aller au casse-pipes en laissant des orphelins ! 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent. <8 citation(s)>

Casser sa pipe et casse-pipe sont deux expr. qui n'ont rien de commun. On disait jadis casser sa pipe en langue de carabins quand le patient, l'opération tournant mal, laissait tomber un certain appareil qu'on lui avait inséré entre les dents pour respirer : c'était une manière de dire chirurgicale et cette pipe n'était pas pour fumer. Rien de tel pour casse-pipe : il s'agit du tir forain où l'on démolit les pipes, en terre blanche, qu'on voyait encore entre les dents des connaisseurs du Quartier Latin en 1920'. Le casse-pipe dans l'infanterie, c'est l'image du front où les tireurs adverses vous visent et vous descendent (Guérin cité par GIR) / de casse, et pipe (GR) / 1918 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 909