en vache

registre ancien : 8 fréquence : 3

en vache

& bonnir en vache ; javotter en vache ; coup en vache

Méchamment, sournoisement, en mal ; médire de ; action sournoise et méchante

1935 Je payerais cher pour me barrer, seulement j'aime mieux rester ici que de débarquer dans des conditions pareilles. Tu le sentiras, le coup en vache, Vignes. 1935. Mer Noire
1969 Un pote à moi, Pierre pour ne pas écrire son blaze, n'est pas un homme du mitan, loin de là. Mais il n'a plus rien d'un cave depuis que son pucelage moral s'est fait prendre en vache par les Schleus pendant la dernière guerre. 1969. L'humour dans les prisons
1911 ce n'était pas une raison pour qu'il m'achète comme ça, le mironton !… C'est ce qui s'appelle bonnir en vache ! 1911. Le journal à Nénesse
1911 Un soir que je me balladais en père peinard du côté de Picpus, une bande de rouchis qui sortaient de Tazas et croyaient que c'était bibi qui les avait fait au doigt à la Préfectance, m'étaient tombés sur le poil, en vaches… 1911. Le journal à Nénesse
1911 Une larve, mézigue !… Ah ! mon salop, tu as javotté en vache, cette fois, permets-moi de te le redire 1911. Le journal à Nénesse
1911 Faut te fourrer dans le caisson, mon vieux Nénesse, qu'il y a une serpe qui te zyeute le kiki, et que la Camarde te regonse en vache… 1911. Le journal à Nénesse

<6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).