je t'écoute

fréquence : 1

je t'écoute

& je t'écoute que X

Formule ironique, moqueuse, méprisante ; formule d'intensité

1911 Il faut en avoir une santé pour croire à tous ces boniments-là !… Pas d'entraves, pas de chaînes, pas de bastilles, je t'écoute !… 1911. Le journal à Nénesse 1911 « Compagnes vénales », ça veut dire des biches qui nous aboulent du pognon… « Compagnes vénales »… C'est chiquement bonni… On jaspine urf dans le gratin… Je t'écoute !… N'empêche qu'on y est rudement fripouille… 1911. Le journal à Nénesse 1911 Un mari, c'est le bige qui fait toujours tordre et qui n'est là que […] pour bouffer l'omelette soufflée lorsqu'elle est cuite à point… « Ma chère, comme tu t'y entends pour faire la cuisine ! », qu'il dit… Je t'écoute !… 1911. Le journal à Nénesse 1911 S'il y a un gonce sur la basse qui pouvait croire de ne jamais embarber dans la confrérie, c'est bibi… Midi !… Je peux me bomber comme leurs fiâsses… J'en suis !… Je t'écoute que j'en suis !… 1911. Le journal à Nénesse <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 907