prof

date : 1890 registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 59

prof & prof. ; prof' ; prof de français ; prof principal ; salle des profs n.

Professeur, enseignant ; professeur principal ; professeur de français ; salle des professeurs ; professeur de médecine (chef de service, à l'hôpital)

Synonyme : professeur, maître, instituteur Morphologie : apocope Usage : scolaire, étudiant, grande école

2011 Je l'ai faite asseoir dans la salle des profs, seul lieu du collège qui ne soit pas d'une saleté repoussante 2011. Je tue les enfants français dans les jardins 1914 –Comment ! tu ne sais pas que le Président de la République va me recevoir en audience particulière ? –Ah ! c'est donc ça que l'prof' m'a l'vé ma colle ! –Tu étais puni, vilain sujet ? 1914. La grâce de Bichu, dans Racaille et parias 2001 C'est le Bronx là-bas. Les profs ne tiennent pas quinze jours. Ils se font des arrêts-maladie polycopiés ! 2001. Sale prof ! 2009 Un prof de français, c'est un écrivain raté. 2009. Sang d'encre au 36 1979 Les couleurs sont pas très belles, mais c'est la faute du four, a dit la prof. 1979. Vive les vacances 2007 un fayot interrogé par la prof 2007. La gigue des cailleras <6 citation(s)>

Apocope (George, FM48) / Abrév. de professeur (GR2) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 571