saloperie

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 6 fréquence : 8

saloperie & saloperie de n.f.

Terme de mépris : qqchose de mauvais, d'hostile (pour la santé : une drogue)

1999 À la vérité, il n'y a que le pot belge qui reste un mystère, même pour les coureurs, car les ingrédients peuvent varier. Le pot belge, voilà une belle saloperie. Bien qu'onéreux, c'est l'amphétamine du pauvre. En 1980, ses ancêtres s'appelaient Tonedron ou Pervitin, les fameux « Tonton » et « Tintin », mais en comparaison, il s'agissait presque de produits « sains ». 1999. Massacre à la chaîne 2015 Tu vas picoler, comme tout l'monde ! –Mais je peux pas, à cause de mes médicaments ! –Tu fais chier avec tes médocs ! Arrête tes saloperies de dope pour débiles et bourre-toi la gueule, comme tout l'monde ! 2015. Phi Prob 2012 un chanteur populaire, fou de sexe avec une forte préférence homosexuelle, alcoolique et gavé de coke et sûrement d'une liste d'autres saloperies 2012. Des clous dans le coeur 1977 Leurs pièges favoris : flèches de bambou ou d'acier au fond d'un trou recouvert de branchages. Une vraie saloperie. 1977. Faut pas rire avec les barbares 1979 Et la M.A.T. 49, le pistolet-mitrailleur à culasse non calée qui partait tout seul au moindre choc… Elle a fait combien de morts par accident, cette saloperie de conception nationale ? 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent. <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 330