fraîche

registre moderne : 3 fréquence : 3

fraîche & prendre la fraîche n.f.

Température fraîche de la soirée, le moment rafraîchissant de la tombée du soir ; s'aérer, prendre l'air à l'extérieur

1974 Le soir tombe, la fraîche aussi. 1974. Le roman d'un turfiste 1953 choisis un bistrot à l'ombre, m'asseois derrière une haie de palmiers nains et sirote des whisky-soda en réfléchissant jusqu'à la fraîche. 1953. ...et ça continue ! 1903 Pendant que les autres allaient prendre la fraîche et que je restais là, je gueulais, je chantais tout le temps 1903. Les enracinées <3 citation(s)>

) La fraîche, subst. fém., dans la loc. adv. fam. à la fraîche. À l'heure du jour ou de la nuit où il fait frais. Sortir à la fraîche. Demain matin, on mettrait les voiles, sur les quatre heures, à la fraîche (Colette, Fin Chéri,1926, p. 73).Dans un endroit frais. De jeunes cyclistes, chargés de provisions qui s'en allaient sans doute déjeuner à la fraîche, dans les bois (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 333).V. aussi C 3 subst. fém. (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 895