petite fatigue

fréquence : 3

petite fatigue

Travail du forçat (faveur) ; travail peu fatigant au bagne

Usage : forçat, bagne

1853 La petite fatigue – embrasse les travaux qui se font dans les parties couvertes du port, dans les magasins, à bord des bâtiments, dans la voilerie, la corderie, etc. Les forçats qui les exécutent reçoivent un salaire qui varie depuis cinq jusqu'à vingt-cinq centimes par jour. 1853. Voyage en Bretagne
1845 De la grande fatigue, le condamné, après des preuves de bonne conduite, peut être admis à la petite fatigue, c'est-à-dire à des travaux qui s'effectuent dans les parties couvertes du port, dans les magasins, à bord des bâtiments, dans les ateliers 1845. Les bagnes ; histoires, types, moeurs, mystères
1841 Tout forçat qui arrive au bagne doit passer par un temps de grande fatigue. Ce n'est que par les preuves multipliées d'une bonne conduite […], qu'il obtient la faveur de passer à la petite fatigue. 1841. Les forçats considérés sous le rapport physiologique, moral et intellectuel, observés au bagne de Toulon

<3 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).