clin d'oeil

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 2 fréquence : 22

clin d'oeil & jeter un clin d'oeil ; balancer un clin d'oeil gestuel/corporel

■ Signe de connivence, de complicité (sens propre ou fig.) ; signe amical ; ■ signe employé pour communication érotique, marque d'intérêt sentiment

1961 On distingue deux genres de racolage : le racolage passif [par le geste ou par le signe : clin d'oeil] et le racolage actif [raccrochage et proposition verbale]. 1961. L'hydre aux mille têtes 1914 Pour avoir, le matin, dit les mêmes mots [que sa mère] à sa poupée, Vovotte lui adressa un clin d'oeil : il traduisait sa fierté de s'exprimer, à sa guise, comme une « grande personne ». 1914. La poupée, dans Racaille et parias 1973 Votre ami, entama Lemoine – clin d'oeil à l'appui – a découvert ce projectile dans l'écorce d'un sapin au sommet de Mirible. 1973. Le Savoyard et la Vaudoise 1978 Fin de la pause. georges regagne son poste et m'encourage d'un clin d'oeil. Je m'y remets. 1978. L'établi 1963 Il donne un coup de coude à Ba Lu, s'approche sournoisement de la moins abîmée, une petite femme de trente-cinq ans déjà ridée, et lui fait un clin d'oeil appuyé. 1963. La 317e section 1953 Camille jeta un clin d'oeil à Simone et elle le lui rendit. 1953. De la boue et des roses 1976 le destin lui faisait un clin d'oeil. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 366